Veterelin 0,004 mg/ml

Retour à la liste

NUMÉRO D’AUTORISATION :
BE-V395577
À ne délivrer que sur ordonnance vétérinaire

Envoyer cette page

ESPÈCES CIBLES

cowpighorserabbit

COMPOSITION

Par ml :
buséréline 0,004 mg
équivalent à acétate de buséréline 0,0042 mg

TEMPS D’ATTENTE

Bovin (vache) : viande et abats : 0 jour ;  lait : 0 heure

Porcin (truie) : viande et abats : 0 jour

Équin (jument) : viande et abats : 0 jour ; lait : 0 heure

Lapin (lapine) :  viande et abats : 0 jour

INDICATIONS

Bovin (vache) :

  • induction de l’ovulation ou ovulation retardée ;
  • traitement de l’anoestrus ;
  • traitement du syndrome kystique folliculaire avec ou sans symptômes de nymphomanie ;
  • amélioration du taux de conception lors d’insémination artificielle, ainsi qu’après synchronisation de l’œstrus avec un analogue de PGF2α. Les résultats peuvent cependant varier selon les conditions d’élevage.

Porcin (truie) :

  • induction de l’ovulation après synchronisation de l’œstrus avec un analogue de progestagène (altrebogest), afin d’effectuer une insémination artificielle unique.

Equin (jument) :

  • induction de l’ovulation en vue de synchroniser l’ovulation au plus près de l’accouplement ;
  • traitement du syndrome kystique folliculaire avec ou sans symptômes de nymphomanie.

Lapin (lapine) :

  • amélioration du taux de conception ;
  • induction de l’ovulation en vue de l’insémination artificielle post-partum.

Autres détails

  • CONDITIONNEMENT/CNK-CODE

    Boîte de 5 flacons de 10 ml / CNK : 2886-877

  • FORME PHARMACEUTIQUE

    Solution injectable

  • POSOLOGIE ET VOIE D’ADMINISTRATION

    Le produit devra être administré en une seule fois.

    Bovin (vache) :

    Par voie intramusculaire, intraveineuse ou sous-cutanée. La voie d’administration préférable est l’ injection intramusculaire.

    • Traitement de l’anoestrus et induction de l’ovulation :
      20 microgramme buséréline par animal, correspondant à 5 ml du médicament vétérinaire par animal.
    • Ovulation retardée :
      10 microgramme buséréline par animal, correspondant à 2,5 ml du médicament vétérinaire par animal.
    • Amélioration du taux de conception lors d’insémination artificielle, ainsi qu’après synchronisation de l’œstrus avec un analogue de PGF2α :
      10 microgramme buséréline par animal, correspondant à 2,5 ml du médicament vétérinaire par animal.
      Pour la synchronisation de l’œstrus chez les vaches dans le jour 10 lors d’insémination, le produit peut être administré au jour 0, suivi par le traitement avec PGF2α au jour 7, et un deuxième traitement au jour 9 conformément à la posologie mentionnée.
    • Traitement du syndrome kystique folliculaire avec ou sans symptômes de nymphomanie :
      20 microgramme buséréline par animal, correspondant à 5 ml du médicament vétérinaire par animal.

    Porcin (truie) :

    Par voie intramusculaire ou intraveineuse. La voie d’administration préférable est l’ injection intramusculaire.

    • Induction de l’ovulation après synchronisation de l’œstrus avec un analogue de progestagène (altrebogest), afin d’effectuer une insémination artificielle unique :
      10 microgramme buséréline par animal, correspondant à 2,5 ml du médicament vétérinaire par animal.
      L’administration doit être faite 115 – 120 heures après la fin de la synchronisation avec un progestagène. Une seule insémination artificielle est ensuite réalisée 30 – 33 heures après l’administration de Veterelin.

    Equin (jument) :

    Par voie intramusculaire, intraveineuse ou sous-cutanée. La voie d’administration préférable est l’ injection intramusculaire.

    • Traitement du syndrome kystique folliculaire avec ou sans symptômes de nymphomanie :
      40 microgramme buséréline par animal, correspondant à 10 ml du médicament vétérinaire par animal.
    • Induction de l’ovulation en vue de synchroniser l’ovulation au plus près de l’accouplement :
      40 microgramme buséréline par animal, correspondant à 10 ml du médicament vétérinaire par animal.

    Lapin (lapine) :

    Par voie intramusculaire, intraveineuse ou sous-cutanée. La voie d’administration préférable est l’ injection intramusculaire.

    • Amélioration du taux de conception :
      0,8 microgramme buséréline par animal, correspondant à 0,2 ml du médicament vétérinaire par animal.
    • Induction de l’ovulation en vue de l’insémination artificielle post-partum :
      0,8 microgramme buséréline par animal, correspondant à 0,2 ml du médicament vétérinaire par animal.

    Le bouchon ne peut être percé que 20 fois au maximum.

  • CONTRE-INDICATIONS

    Une hypersensibilité connue au principe actif ou à l’un des excipients.

  • EFFETS INDÉSIRABLES

    Aucun connu.

  • PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES DE CONSERVATION/DURÉE DE CONSERVATION

    Ne pas conserver à une température supérieure à
    25 °C.
    À conserver dans l’emballage extérieur d’origine de façon à protéger de la lumière.
    Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 24 mois.
    Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 8 heures.

  • TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ

    Laboratorios Calier S.A.