Aristal 100 mg/ml

Retour à la liste

NUMÉRO D’AUTORISATION :
BE-V410663
À ne délivrer que sur ordonnance vétérinaire

Envoyer cette page

ESPÈCES CIBLES

cowpighorse

COMPOSITION

Par ml :
kétoprofène 100 mg

TEMPS D’ATTENTE

Bovin : viande et abats : 4 jours ; lait : 0 heure

Porc : viande et abats : 4 jours

Cheval : viande et abats : 4 jours

Ne pas utiliser chez les juments productrices de lait destiné à la consommation humaine.

INDICATIONS

Bovin :

  • traitement anti-inflammatoire et analgésique des affections musculo-squelettiques et mammaires.

Porc :

  • traitement anti-inflammatoire et antipyrétique en cas de le Syndrome de Dysgalactie Postpartum ;
  • SDP- (syndrome Mammite-Métrite-Agalactie) et lors d’affections respiratoires.

Cheval :

  • traitement anti-inflammatoire et analgésique des affections musculo-squelettiques et articulaires ;
  • traitement antalgique symptomatique des coliques. Réduction de l’œdème et de la douleur post-opératoire.

Autres détails

  • CONDITIONNEMENT/CNK-CODE

    Flacon de 100 ml / CNK : 2936-698

    Flacon de 250 ml / CNK : 2936-706

  • FORME PHARMACEUTIQUE

    Solution injectable

  • POSOLOGIE ET VOIE D’ADMINISTRATION

    Bovin :

    Voie intramusculaire ou intraveineuse

    3 mg de kétoprofène par kg de poids corporel (correspondant à 3 ml du médicament vétérinaire par 100 kg de poids corporel) par jour, pendant jusqu’à 3 jours.

    Porc :

    Voie intramusculaire

    Injection unique de 3 mg de kétoprofène par kg de poids corporel (correspondant à 3 ml du médicament vétérinaire par 100 kg de poids corporel).

    Cheval :

    Voie intraveineuse

    2,2 mg de kétoprofène par kg de poids corporel (correspondant à 1 ml du médicament vétérinaire par 45 kg de poids corporel) par jour, pendant 3 à 5 jours. En cas de coliques ne pas répéter le traitement sans une réévaluation clinique de l’animal.

    Ne pas dépasser 5 ml par site d’injection intramusculaire.

    Ne pas ponctionner un flacon plus de 166 fois.

  • CONTRE-INDICATIONS
    • une hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients ;
    • des lésions gastro-intestinales, une diathèse hémorragique, une dyscrasie sanguine, ou un dysfonctionnement hépatique, rénal ou cardiaque ;
    • l’utilisation chez les poulains âgés de moins d’un mois ;
    • l’administration d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) simultanément ou dans les 24 heures suivant l’administration du produit.
  • EFFETS INDÉSIRABLES

    Dans de très rares cas les effets suivants peuvent être observés : irritation temporaire après des injections intramusculaires répétées, irritation gastrique et intestinale ou ulcération (dues au mécanisme d’action du kétoprofène incluant l’inhibition de la synthèse des prostaglandines), perte d’appétit réversible après des administrations répétées chez le porc, réactions allergiques.

  • PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES DE CONSERVATION/DURÉE DE CONSERVATION

    À conserver dans l’emballage extérieur d’origine.
    Protéger de la lumière.
    Ne pas mettre au réfrigérateur ou congeler.
    Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 24 mois.
    Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

  • TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ

    Industrial Veterinaria S.A.

MISES EN GARDE PARTICULIÈRES :

Précautions particulières d’emploi chez l’animal

Chez des animaux de moins de 6 semaines ou des animaux âgés, son utilisation peut présenter des risques supplémentaires. Si une telle utilisation ne peut être évitée, il est préférable d’appliquer une posologie réduite et de réaliser un suivi clinique attentif.

Éviter l’injection intra-artérielle. Ne dépasser ni la dose recommandée, ni la durée du traitement.

A utiliser avec précaution en cas de déshydratation, d’hypovolémie ou d’hypotension.

En cas de coliques, ne renouveler l’administration qu’après un nouvel examen clinique complet.

Tout animal sous traitement doit avoir accès à de l’eau de boisson en quantité suffisante.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Éviter toute auto-injection accidentelle.

En cas d’auto-injection accidentelle, consulter immédiatement un médecin en montrez-lui l’emballage ou la notice.

Les personnes présentant une hypersensibilité connue au kétoprofène ou à l’alcool benzylique devraient éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.

Éviter les projections sur la peau et dans les yeux. Si cela se produit, rincer abondamment à l’eau claire. Si l’irritation persiste consulter un médecin.

Se laver les mains après utilisation.

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

L’innocuité du kétoprofène a été étudiée sur les animaux de laboratoires en gestation (rats, souris et lapins) et sur les bovins, et n’a révélé aucun effet tératogénique ou embryotoxique.

Le produit peut être administré aux vaches en gestation et en lactation, et aux truies en lactation.

Les effets du kétoprofène sur la fertilité, la gestation ou la santé du foetus chez la jument n’ont pas été étudiés, le produit ne devrait donc pas être administré aux juments en gestation.

Les effets du kétoprofène chez la truie en gestation n’ont pas été étudiés, le produit devrait donc être utilisé dans ces cas après évaluation du rapport bénéfice/risque par le vétérinaire praticien.

Interactions médicamenteuses (et autres formes d’interaction)

Le produit ne doit pas être administré en même temps ou dans les 24 heures suivant l’administration d’autres AINS ou de glucocorticoïdes.

Il convient d’éviter toute administration simultanée de diurétiques, de médicaments néphrotoxiques et d’anticoagulants.

Le kétoprofène est très fortement lié aux protéines plasmatiques et peut remplacer ou être remplacé par d’autres médicaments également fortement liés aux protéines, tels que les anticoagulants. Le kétoprofène pouvant inhiber l’agrégation des plaquettes et causer une ulcération gastro-intestinale, il ne devrait pas être utilisé avec d’autres médicaments induisant des effets indésirables similaires.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes)

Aucun signe clinique n’a été observé chez des chevaux recevant 5 fois la dose thérapeutique (11 mg/kg) pendant 15 jours,

chez des bovins recevant 5 fois la dose thérapeutique (15 mg/kg/jour) pendant 5 jours, ou chez des porcins recevant 3 fois la dose thérapeutique (9 mg/kg/jour) pendant 3 jours.

Le kétoprofène peut entraîner des réactions d’hypersensibilité et peut avoir des effets destructeurs de la muqueuse gastrique. Dans ce cas, il convient de cesser le traitement au kétoprofène et d’effectuer un traitement symptomatique.

Incompatibilités

En l’absence d’études d’incompatibilité, ce produit vétérinaire ne doit être mélangé avec aucun autre produit vétérinaire.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Vous pouvez obtenir ce produit chez votre vétérinaire. Vous êtes vétérinaire? Veuillez contacter le service clientèle de Dopharma.